Comité de Crise


Comité de Crise – Français

 

 

Nous sommes en 2050 après Jésus Christ et toute la communauté internationale est divisée.

Toute ? Non ! Un petit comité, le Conseil de Sécurité des Nations Unies, plusieurs fois réformé et aux décisions décriées, tente de répondre aux dangers les plus imminents auxquels il fait face. En ce milieu de XXIe siècle, la géopolitique a fortement évolué et le monde tel que nous le connaissions en 2019 a immanquablement changé alors que d’anciens Etats sont désormais divisés, que de nouvelles formes d’acteurs apparaissent, et que des pays jadis du tiers-monde sont maintenant sur le devant de la scène internationale.

Les catastrophes naturelles sont fréquentes et de plus en plus dévastatrices, le réchauffement climatique poursuit inlassablement son œuvre, le niveau des mers et océans augmente, et des réfugiés climatiques s’ajoutent aux vagues migratoires déjà importantes. Au nord du 60e parallèle, la fonte du pergélisol libère de nouvelles sources de minerais et d’hydrocarbures d’autant plus convoitées que les ressources naturelles de la planète s’amenuisent, mais aussi des souches bactériologiques oubliées de l’homme depuis des siècles… et ce n’est qu’une partie des enjeux auxquels les délégués des anciennes et nouvelles puissances siégeant au CSNU vont devoir répondre.

En incarnant l’un des diplomates de ce qui pourrait être la dernière session du Conseil de Sécurité, comprenez le jeu des alliances à l’œuvre, créez en de nouvelles, et répondez aux attentes humanitaires, sociales, économiques et spirituelles de vos populations, entretenez le dialogue pour tenter de contrer les attaques terroristes de groupuscules de l’ombre comme pour éviter la vive lumière du champignon nucléaire que pourrait déclencher une puissance rivale.

 

Quelle coopération interétatique peut-on espérer lorsqu’une fédération d’Etats libéraux à l’Ouest se partage l’Europe avec la résurgence d’un saint empire conservateur au centre et un bloc slave à l’Est ?

Quelles alliances militaires peut-on envisager en Afrique et au Moyen-Orient lorsque le sous-sol de notre territoire est l’un des derniers à abriter en quantité certaines ressources sur lesquelles est fondée la société de consommation mondiale ?

Comment peut-on éviter l’holocauste nucléaire alors que de l’autre côté des montagnes du Cachemire, les ogives de nos adversaires historiques nous font face et que la multiplication des attentats au sein des pays parmi les plus peuplés au monde sape notre autorité et font monter le risque de guerre civile ?

 

*En 1947, un comité scientifique crée l’horloge de la fin du monde, la Doomsday Clock, qui alerte sur l’imminence du risque de fin de l’humanité au regard des menaces nucléaires, technologiques et écologiques qui pèsent sur la planète et ses occupants. Si minuit sonne, l’humanité s’éteint. En 2019, l’horloge affiche 23h58.

Est-ce que 2050 sera votre heure ?

 

Langue : Français

Niveau : Intermédiaire

Sujet : CSNU 2050 : 30 secondes avant la fin du monde

Apply here!

More info on Facebook, Twitter and Instagram!