Specpol : Qu’est-ce que le peuple ?

Le specpol, le comité des “politiques spéciales et décolonisation” a débuté ce matin dans une ambiance détendue. Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ou droit à l’autodétermination, est le principe issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose d’un choix libre et souverain pour déterminer la forme de son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère.

L’autodétermination des peuples est un principe qui fait débat sur la définition de la notion juridique de peuple. Des alliances sont déjà formées, la Russie avec la Chine d’un côté, et les États-Unis, la France, l’Allemagne, Royaume-Uni et le Canada de l’autre. L’Espagne est surprenante sur sa position : aurait-elle peur de laisser la Catalogne prendre son indépendance? En effet, l’Espagne a affirmé “nous souhaitons l’accord du pays pour qu’un peuple puisse s’autodéterminer”. Il semble qu’il y ait un quiproquo sur la définition de “auto” qui signifie “soi-même” c’est à dire sans l’intervention d’une force extérieure. Quoi qu’il en soit, la peur de l’Espagne se fait ressentir dans la tribune.

Autrement, c’est bien sûr la Russie qui anime les passions. Elle s’est elle-même emportée dans sa propre folie “nous invitons chaque pays à approuver l’annexion de la Crimée… euh non leur référendum” #cramée. Elle propose un guide commun pour s’accorder sur la notion de peuple mais quelle pourrait être la définition d’un peuple pour la Russie ?

Nous vous proposons une ébauche “Est peuple de Fédération de Russie toute personne parlant russe sur Terre ou simplement russophile”. De quoi annexer de nouveaux territoire, donc. L’Ukraine se défendant ici en rappelant qu’en russe et en polonais “Ukraine” signifie “barrière, frontière” face à la Russie. Quel avenir pour l’expansionnisme russe ? Peut-être que le consensus final du comité sur la définition de peuple permettra de le sauver.

Les États-unis, fidèles aux points du président Wilson sur le droit des peuples à disposer d’eux même, le montrent d’une manière diplomatique. Ils proposent un caucus non modéré pour définir efficacement la définition de peuple. Cependant ils font face à la concurrence du Canada qui souhaite imposer la reconnaissance des “autochtones” en tant que peuple. Un consensus serait pourtant nécessaire.

Qui aura le dernier mot ? Comment définir un peuple ? Cette question fait débat depuis 40 ans. Ce comité arrivera t’il à résoudre cette énigme ? À suivre …

  • Elise Varrey

Leave a comment

Your email address will not be published.