« Fête des Lumières » ; Quand la poésie rime avec technologie


Du jeudi 8 au samedi 10 décembre, « La Fête des Lumières », le plus grand festival de monde de la lumière depuis 2000, a eu lieu à Lyon. Voici tout ce que vous devez savoir :

Lyon était superbe ce week end, et il est inutile de dire que c’était en raison de « la Fête des Lumières ». Chaque année, Lyon montre au monde sa magnifique architecture. Architecture qui a été encore plus étonnante grâce à la fête et ses nombreuses structures lumineuses. À titre d’exemple, le spectacle de lumière appelé « Evolution » à la cathédrale Saint-Jean, dans la vieille ville, a été pris en charge par Yann Nguema, membre du groupe de musique EZ3kiel. Il a dû penser à la déconstruction de ce monument, pixel par pixel. Par conséquent, ce spectacle de lumière nous raconte l’histoire de la cathédrale. Cet hommage jongle entre poésie, mystère, mais également des effets futuristes. Interrogé sur la fête elle-même, Gabriel, étudiant de Sciences politiques et en anglais nous a confié : « Eh bien, comme un premier-timer, j’ai été impressionné par la quantité de personnes dans les rues, mais mes amis m’a dit que ce n’était pas un gros problème par rapport aux années précédentes ! Puis les structures lumineuses étaient trop, vraiment impressionnants et beau pour la plupart d'entre eux. Nous avons pu voir Notre dame de Fourvière de loin qui était agréable. Mais pour moi le meilleur que j’ai vu cette année était l’animation à la cathédrale St Jean ! Elle était splendide et était vraiment génial ! »

Comme vous le savez déjà, quand il s’agit de Lyon, l’histoire est très important. En 1848, la ville de Lyon a eu des moments difficiles en raison des conflits sociaux, catastrophes naturelles, mais aussi la transformation et l’évolution de la ville. Afin de donner de l’espoir à ses habitants, la ville a décidé d’installer une statue de Marie sur la colline de Fourvière, qui surplombe la ville, le 8 septembre 1852. Malheureusement, le mauvais temps ne pas laisser cela se produire. L’installation est alors reportée au 8 décembre de la même année. Et, même si, la colline était encore impraticable le 8, les habitants de Lyon a décidé d’illuminer avec des lumières et de feux d’artifice. À ce jour, les gens de Lyon célèbrent encore le 8 décembre, considéré comme un patrimoine culturel.

Gérard Collomb : « La fête des Lumières » fait Lyon briller dans le monde entier »

Interrogé sur l’événement, Gérard Collomb, le maire de Lyon, a déclaré que : « dans ce contexte où la menace terroriste est très élevé, la ville de Lyon a réussi à faire du festival plus sécurisé. Cela, sans changer l’esprit de l’identité de cet événement (…) La fête des Lumières reste un grand événement international qui allie créativité, technique et l’énergie, qui rend Lyon brillent dans le monde entier. »

Mais pas de soucis, vous pouvez encore rattraper si vous habitez dans une autre ville ! Beaucoup des œuvres d’art exposées pendant le festival « relecture » en France, ou à travers le monde. Vous pouvez les identifier avec l’étiquette « Inspired by Lyon fête des lumières » de la ville de Bogota, Shanghai ou même Montréal.

Malheureusement, LyonMun n’aura pas sa propre fête de la lumière, mais bon, quand vous venez ici, nous serons heureux de vous montrer autour et vous dire tout ça. En attendant, vous pouvez toujours regarder cette vidéo à partir de 2014, ce qui va vous montrer l’esprit de celui-ci :

https://www.youtube.com/watch?v=ZPHhsaiGcAc

 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *